TOP 5 des erreurs à ne pas commettre avec une femme russe

Messieurs, si vous vouez un culte à la beauté slave et espérez secrètement, un jour, rejoindre les heureux personnages qui ont une femme russe, il faudra vous armer de patience (dans un premier temps) et surtout, ne pas tomber dans les chausse-trappes que nous allons désamorcer pour vous aujourd’hui !

L’argent : un thème tabou

Pas vraiment à proprement parler un tabou, l’évocation de l’argent est très mal vue par les femmes russes. À noter que les hommes français ont la dure réputation d’être particulièrement radins économes, et il faudra vous battre pour faire la peau à ce cliché. Lorsque vous invitez une femme au restaurant, ne pensez pas à-la-française : aucun risque que la jolie demoiselle ne s’offusque si vous réglez la note (ce serait plutôt l’inverse, et n’imaginez même pas lui proposer de faire moitié-moitié si vous espérez la revoir un jour !).

La bêtise

De manière peu étonnante, vu que la majorité des Russes que vous serez amenés à rencontrer est composée de gens particulièrement diplômés (et cultivés), pas de place pour l’ignorance. N’oubliez pas que, pour les femmes russes, l’organe d’un homme qui est le plus séduisant, c’est son cerveau. Pas étonnant de voir de très belles femmes, avec un niveau d’études très élevé, au côté d’hommes qui ont réussi en affaires mais qui ne sont pas nécessairement l’image même du Don Juan. Un cerveau bien fait vous ouvrira la porte de leur cœur avec bien plus de facilité que la beauté physique. La bêtise, en revanche, sera rédhibitoire…

La galanterie

Les femmes françaises sont très émancipées, alors nous avons pu perdre quelque peu certains réflexes de galanterie qui sont encore vivaces en Russie. Ouvrir les portes aux demoiselles, les aider à enfiler leur manteau, ou parfois porter leur sac à main… Autant de petits réflexes qu’il faudra retrouver pour ne pas passer pour un réel goujat au pays des Tsars.

Le machisme

Question bien épineuse que celle-ci : la femme russe a la réputation d’être tout à la fois pleine de caractère et capable d’accepter le rôle de femme au foyer. Ne vous y fiez pas, à la maison, cela risque d’être Madame qui vous mène à la baguette et non l’inverse. Le fait que les « rôles » traditionnels (je vous prie de remarquer les guillemets qui entourent cette expression, je vois déjà les féministes qui préparent des projectiles à notre intention) aient encore la cote en Russie ne veut pas dire qu’il faut abuser des clichés homme/femme et revenir un siècle en arrière.

Ne pas tenir ses promesses…

…aussi petites soient-elles ! Si nous avons tendance en France à « promettre » des choses (à acquiescer à une demande en sachant pertinemment qu’on n’y accèdera pas, en espérant que le temps passé la fera disparaître), c’est une chose qui est absolument intolérable pour les Russes. On ne vous en tiendra pas rigueur si vous déclinez la demande, par contre l’accepter et ne pas la remplir peut donner lieu à quelques échauffourées conjugales…

Maintenant que vous êtes informé, vous avez toutes les clefs en main pour vous lancer ! Удачи!

L’équipe de l’EFR

 

Publicités